[Edito]: Une semaine en europe.

Publié le par FRIADIASPO

drapeau-europe-et-carte.jpgLa Serbie lâche son « héros » à la TPIY

Zlato Mladic « le boucher des Balkans », 16 ans en cavale, a été arrêté le 26 mai dans sa ferme à quelques centaines de kilomètres de Belgrade. Il sera le 161ème prisonnier serbe et croate livré au TPIY. En attendant son extradition à la Haye, plusieurs observateurs voient la main du gouvernement Serbe ‘’Son arrestation va faciliter l'adhésion de la Serbie et rassurer les créditeurs et les investisseurs", la cavale du criminel de guerre aura coûté 1,2 milliard d'euros à son pays, en pertes de revenus et d'investissements et en coût pour sa recherche. Cette forme de livraison est pressentie par beaucoup comme une manière de se rapprocher de l’UE, dont l’adhésion a été conditionnée par l’arrestation du criminel de guerre qui a massacré des milliers de personnes dans la région de Srebrenica en 1995.

Le G8 et les autres

A Deauville, les leçons du sommet de G8 sont tirées ! Le club des 7 Gargantua + la Russie, aidera les révolutions arabes à hauteur de 40 milliards de dollars $, par le biais de ’leurs’ institutions financières(IFI) – Encore une fois il se joue des pays subsahariens, dont il avait promis une enveloppe de 62 milliard de dollars $ lors de leur dernier sommet.

Ces pays africains se contenteront de la bonne gouvernance et d’une éphémère démocratie, à l’image des trois petit pays, la Cote- D’ivoire, la Guinée, et le Niger.

Mais le grand absent de ce sommet est la chine, grand pourvoyeur, et le plus grand banquet de la première puissance économique du monde, les USA, une réalité qui n’embête pas celle-ci. Bien au contraire, d’après elle, on ne saura discuter de l’avenir du monde en une journée et demie «  (…) c’est un sommet de bavardage où l’on parle de tout et de rien »

Au cours de ce sommet, on a remarqué l’absence de pays Latino- Américain, ceux-ci se réjouissent de ne pas y participer dans un sommet où les vrais problèmes sont occultés. Ce club de pays endettés ne serait pas fréquentable en ces temps-ci.

Apres la démission de DSK à la tête du FMI, les pays émergents veulent à la tête de cette institution un représentant du sud. Dans cette succession, l’Europe qui détient 30% du droit de vote, a désigné sa candidate, Christine LAGARDE, les USA, 17% se contente de la Banque Mondiale, mais se réservera de donner sa voix aux pays émergents.

Si, sur la forme cette succession ne semble pas trop intéresser les Pays Emergents, mais sur le fond, oui. Devenu des gros pourvoyeurs de l’économie mondiale, la plupart de ces pays exportent, et ne sont plus des élèves du FMI. Ils veulent participer à la redéfinition des règles de jeu financières pour l’équilibre du marché mondial.

L’Allemagne était présente par sa chancelière Angela  Merkel, sur la photo de famille, on l’a vu éloigné des grands du sommet. Elle était frustrée semble t – il ?parce que son agenda « anti-nucléaire » ne passerai pas aux yeux de Obama et Sarkozy.

L’Italie qui ne pèse plus rien, face à un Brésil, pose la question de la restructuration de ce club d’oligarque. Le G8 doit il exister encore face au G20 ?

La Russie « s’aligne » et lâche Kaddafi

L’ex puissance Soviétique  voit mal le guide de la révolution atterrir sur son sol, c’est ce qui semble dire son president MEDVEDEV lors du G8, comme pour renforcer la déclaration commune de la France et des USA. La Russie était la seule à naviguer à contre sens des décisions de ses pairs français et américains, le problème a été réglé par cette déclaration du seul president puissant qui soutenait encore Kadhafi « (…) notre pays est prêt à envoyer un représentant permanent à Benghazi (fief de la résistance libyenne au régime du guide révolutionnaire, ndlr)

Mais que faire de la Syrie et du Yémen ?

Dans ce « printemps arabe », le point noir c’est la Syrie et le Yémen, des puissances incontestables, qui ne semblent pas préoccuper le G8. Pourquoi deux poids deux mesures ? Cette volonté politique de changement de régime autoritaire par des alternatives démocratiques, ne s’appliquent qu’aux autres dirait-on. En attendant les dirigeants Syriens et yéménites peuvent tuer, et que cela ne dérangent personne.

En Lybie on n’est plus dans le mandat de l’ONU, et le choix de Sarkozy d’amener des troupes au sol, est la volonté de contrôler les réserves pétrolières et gazifières de ce pays pour le reste du temps, comme la guerre injustifiée des yankees en Irak - Le départ de Kadhafi a été scellé de plus belle manière par ces puissants chefs d’état du monde à Deauville.

Le printemps prend fin en Espagne, l’Eté social sera chaud … en Europe

Même si elle n’a pas été évoquée largement dans la déclaration finale du sommet, les journaux ont consacré une large audience à cette autre crise européenne, ou le « Mouvement des Indignés », débuté depuis le 15 Mai en Espagne, elle gagne peu à peu les autres grandes capitales européennes.

Leurs jeunesses ne se retrouvent plus dans les valeurs de gouvernances (Chômage galopante, mesures d’austérités, pauvreté, manque d’avenir) sont le lot de la Grèce, la France, l’Espagne, et bientôt le Portugal). Ces révolutions qui en disent long sur la grave crise sociale qui guette l’Europe, risque de s’enliser et contaminer le vieux contient.

Scandale sexuel … encore un politicien à la trappe

L’affaire DSK a ouvert la boite à Pandore des scandales sexuels en Europe, c’est le secrétaire d’état à la fonction Publique de Sarkozy qui fait les frais de deux de ses ex employées, qui l’accuse d’attouchement sexuel. Georges Tron a démissionné aussi de sa fonction ce matin 30 mai, pour se consacrer à sa défense.

La Concombre Tueuse.

Après la « vache folle » ce sont les « concombres espagnoles » qui tuent en Europe, une bactérie E.coli enterohémorragique (Eceh) serait responsable, on a enregistré 10 cas de décès et 1000 personnes sont malades en Allemagne, trois cas sont signalés en France. Il n’est pas exclu qu’un engrais naturel en soit la cause, d’autres hypothèses, comme la contamination lors de la distribution, ne peuvent être exclues.

Publié dans Retro

Commenter cet article