L’Afrique vue, du jour au jour!!!

Publié le par FRIADIASPO

afrique01.jpgL’Afrique vue, du jour au jour, comme un terrain de gestation de tumultes politiques et de toutes les formes exiguës, de manifestation de la nature ambiguë du pouvoir politique, n’aura pas finie de nous livrer, toutes les facettes sombres du mal être, qui font vibrer le continent et rythment, sa marche tantôt au pas des bruits de botes, tantôt à celui, des purges et magnificences intellectuelles de ses plus humbles et illustres serviteurs,  et c’en est bien évidemment, le scénario post électoral, auquel, la Côte d’ivoire vient de convier le monde, comme si la nature humaine, ne pouvait s’astreindre et arborer ses vertus les plus prestigieuses, devant l’énigme que constituent le pouvoir, son exercice légal, et légitime et sa détention arbitraire,au mépris de toutes les bonnes règles de la bienséance, à savoir, l’honneur, le respect de la parole donnée et du principe sacro-saint, qui est le suffrage universel, j’en passe….

 

Et même, si l’honneur échoit moins, en pareille circonstance, aux non Ivoiriens, de fustiger le dénouement que connaît le processus électoral dans ce pays, lors qu’il donne plus, l’occasion aux enfants d’un même terroir, de s’affronter, jusqu’à remettre en cause, la fratrie, déchirer le tissu social, si fragilement cousu en lambeau, à cause des affres de la guerre civile, et planter le décor, à un conflit, qui dépasse de loin le spectre électoral, puis qu’il s’illustre et s’exprime à travers une catégorisation socio-ethnique, réprouvée par l’histoire et les données sociologiques et culturelles, constitutives de la naissance d’un état, par extension d’une nation, il ne saurait demeurer, un tabou, encore moins, une déraison ou mal vue, quand il faut concevoir, l’avenir de la sous région Ouest Africaine, en rapport avec l’évolution du cadre géopolitique, le paramètre stabilité et l’interdépendance économique et socio-culturelle, des nations qui constituent, cette entité sous régionale, au passé élogieux, au présent mitigé et au futur, accroché sur l’autel de la destinée que les élites respectives, voudront la doter.

 

A ceci près, la Côte d’ivoire, paraît comme un des acteurs majeurs, de cet avenir sous régional, que les pays de la CEDEAO, devront bâtir à l’unisson, d’où une volonté d’implication et de résolution, souhaitée, magnifiée et redorée de l’ensemble de ces mêmes

pays. A cela, s’ajoute l’appréciation de la jeune génération, son analyse et son approche des questions qui émaillent l’existence collective du continent et assaillent, le champ d’investigation pérenne, des difficultés qui se font jours et jalonnent la consolidation des acquis obtenus, à coups de massue, de baïonnettes et de fusils à canon…….

 

à suivre

 

Une synthèse de Bouba Bayo.

collaborateur de friadiaspo sur les questions socio-politiques

http://maxifree.blogspot.com/.


Publié dans Analyse

Commenter cet article