Publi-reportage : 7ème nuit de l’excellence de la femme guinéenne : Gros plan sur l’une des favorites dans la catégorie « meilleur espoir féminin » : Madame Barry Aissatou Doré.

Publié le par FRIADIASPO

Dore.jpgLa nuit de l’excellence de la femme guinéenne est un concours organisé chaque année depuis 2005 par ‘’Gnouma Magazine ‘’ en collaboration avec la radio télévision  guinéenne. Elle encourage et décore les femmes  qui se sont illustrées dans leurs secteurs d’activités. L’évènement qui fête la promotion et l’émancipation de la femme guinéenne, dénommée « La nuit de l’excellence » est placé sous le signe du renouveau.

L’édition 2010, comme les précédentes, concerne des femmes de qualité et d’exception dans différents secteurs d’activités à savoir : le sport, la culture, le leadership, l’économie, l’administration publique et privée.

Cette semaine coup de projecteur sur une jeune femme, elle concourt dans la catégorie « meilleur espoir féminin ». Voici le portrait de celle qui peut être élue espoir de l’année 2010 :

Madame Barry Aissatou Doré,  née le 11 novembre 1979 à Beyla, mariée et mère de 2 enfants, a gravi les échelons avec une aisance déconcertante.

Diplômée du prestigieux Institut Technique de Banque à Paris. Masterisé  en finance à l’université de kankan en  2002, depuis cette période elle n’a pas cessé de progresser. Après 5 ans passé au cabinet de la société guinéenne des révisions et contrôles, où elle est sortie superviseur de mission.

Forte de cette expérience, elle est ensuite promue au poste de DAF, directrice des affaires financières à IKAF (Intrakan/Guinée).

Ainsi, elle intègre le groupe Ecobank /Guinée, comme auditeur résident des agences. Après avoir effectué le commissariat au compte au sein de la même instutition bancaire.

En 2007 elle prend les rênes de l’agence Ecobank-Matoto, en sa qualité de responsable, elle apporte tout son savoir-faire  pour la hisser au rang de « meilleure agence du réseau » en 2010.

Aux âmes bien nées, la valeur n’attend pas, elle est bombardée à la même année, Directrice de l’agence principale Ecobank.

L’ascension ne s’arrête pas là, cette jeune femme au caractère bien trempé, liant vie de famille et professionnelle, à  32 ans seulement, force l’admiration et le respect.

Depuis le 1er janvier 2011 elle est « Area Manager » responsable réseau et coordinatrice des dix  agences Ecobank  y compris  l’agence v.i.p. en construction.

Le parcours atypique de cette jeune dame n’est pas fortuit, très tôt elle a embrassé les postes de responsabilités depuis son enfance à la Havane, où elle était la présidente de son établissement scolaire. Un privilège pour cette guinéenne au pays de Castro.

Fille du diplomate feu Lounceny Doré, ancien ambassadeur de la guinée à Cuba de 1985 à 1993. Au collège elle fait un parcours sans faute dans un parfait espagnol.

De retour en guinée en 1993, elle intègre le lycée Kipé, option sciences mathématiques, où elle empoche les deux baccalauréats. Le désir d’aller toujours loin et de bien finir le boulot comme à l’accoutumé, elle clôture ses années secondaire par une mention « Excellente » lors du concours d’accès aux institutions supérieures, elle se classe 2ème de la république.

Durant son cursus dans les facultés des sciences économiques de Julius Nyéréré, madame Barry Aissatou Doré a apporté énormément dans les initiatives féminines de l’institution en tant qu’actrice, mais surtout elle a  soigné l’image de la femme guinéenne lors des journées commémoratives du 8 mars.

Au terme du concours prévu le 4 mars 2011, suivi de la cérémonie des remises, les 60% du nombre de  votants reviennent à la presse guinéenne. Son soutien à cette jeune femme dynamique ne sera pas une erreur, au vu de son ascension fulgurante.

 

Modio, Bruxelles


Publié dans Zoom

Commenter cet article

niankoye 18/02/2011 19:17



quel commentaire!!!!!!!! Excellent parcours pour Madame Doré, c'est merveilleux de voir une femme qui se bat dans son metier et qui parvient à forcer l'admiration et le respect... Bravo